Complémentaire retraite mutualiste

Information sur les conditions de déductibilité des versements Corem effectués en 2017

Mis à jour le 28/06/2017

 

La réforme du prélèvement à la source prévue le 1er janvier 2018 est reportée d’un an suite à la déclaration du 1er ministre du 8 juin dernier.

 

Par conséquent, l’année « Blanche » est reportée d’un an, ce qui entraîne le maintien du dispositif de déduction fiscale des cotisations Corem pour 2017.

 

En pratique, en 2018, nous paierons l’impôt sur les revenus 2017 et en 2019, nous paierons l’impôt sur les revenus 2019.

 

Pour rappel, le complément retraite Corem est destiné à se constituer un revenu supplémentaire pour la retraite. Il est servi sous forme d’une rente à vie, au plus tôt à partir de 55 ans, sachant qu’il n’est pas nécessaire d’avoir cessé son activité professionnelle pour en bénéficier.

 

Les équipes de l’UMR restent bien entendu à disposition des sociétaires pour faire le point sur leurs contrats.